Travail à pied

Communiquer avec les animaux, de la folie ?

Aujourd’hui nous n’allons pas parler de Câline, ou même purement de chevaux, mais plutôt des animaux en général. J’ai longtemps été fasciné par les personnes disant réussir à communiquer avec les animaux. Non mais quelle folie ! Depuis quand ils arrivent à comprendre le français ?!

Et puis un jour je me suis laissé tenter … Mon beau Kalmouk était sur 3 pâtes, ni le véto ni le maréchal étaient capable de me dire la raison. On me baladait d’un problème à l’autre: abcès, fracture, foulure, arthrose … Bref on me disait tout et n’importe quoi mais pour pas grand chose au final … Et puis j’ai trouvé une jeune fille qui pratiquait cette chose obscure et gratuitement. Je me suis laissé tenter, je n’avais rien à perdre de toute façon … Même si je n’étais pas du tout convaincu je lui ai demandé si elle pouvait voir avec lui qu’elle était la raison de son problème. Elle a situé une douleur au niveau du boulet et du bassin. Finalement j’ai fait venir l’ostéo et elle a trouvée le bassin de travers (qu’il a gardé extrêmement longtemps d’ailleurs) et un problème au niveau du boulet (je ne me souviens plus exactement ce que c’était). Première expérience plutôt bonne à vrai dire …

J’ai re commencer il y a quelques temps car je trouvais mon Kalmouk triste, pas très en forme et je m’ inquiétais beaucoup pour lui. Pleins de choses sont ressorties de cette CA. J’ai été vraiment rassuré, j’ai pu connaitre ces envies. Alors oui la personne aurait pu tout à fait tout inventer, mais inventer des choses réelles que peu de gens savent c’est fort quand même ! Lire le compte rendu avait été beaucoup d’émotions, et il m’arrive même encore de le relire alors qu’il n’est plus du tout d’actualité (à moins que mon beau trotteur est envie qu’on se balade ensemble dans les nuages …)

Après ça j’étais persuadé que l’on pouvait communiquer avec les animaux. J’ai réitéré l’expérience avec un de mes chats qui me posent beaucoup de soucis niveaux comportement. Je n’ai pas vu d’amélioration mais tout ce qui m’a été dit était vrai (et là pas moyen de savoir car je partage très peu de choses sur mes chats…)

Ma dernière CA, peut-être la plus émouvante était pour le décès de mon grand cheval Kalmouk. Et oui, il est aussi possible de communiquer avec les animaux décédés. Je vais me répéter, mais certaines choses étaient quasiment impossible à savoir sans être avec moi régulièrement. Je crois que c’est ce qui me fascine le plus, discuter avec un animal qui est mort … Nous reviendrons là-dessus plus tard.

Ma « CA » la plus forte, la plus réelle que j’ai vécu était fin décembre 2017. Pour ceux qui me connaissent personnellement ou qui ont lu un peu mes précédents articles, c’est à ce moment là que j’ai perdu mon Kalmouk. Et je vais vous avouer quelques choses, qui va certainement en choquer quelques un, je ne suis pas si triste, et je ne l’ai pas été au tant que je le pensais quand il est partit…

Je le sentais depuis un moment que la fin approchait (et lui aussi d’après sa CA post mortem). La veille au soir j’étais sur internet à me renseigner sur Horsia (service d’incinération pour animaux). C’était très dur psychologiquement pour moi, mais j’ai glaner les quelques infos importantes que j’avais besoin de savoir et j’ai tout fermé… Le lendemain je reçois LE coup de fil fatidique … Par chance j’avais pris une semaine de congés, je pouvais être là en 15 min. J’ai pris la voiture et j’ai fait aussi vite que possible. Ma tête ne voulait pas y croire, mon cœur lui par contre était serré, il le savait … Je suis arrivé à son prés, il était là, allonger de tout son long … Il a levé la tête, il a tenté de se lever pour moi, mais impossible … Je suis rester près de lui, attendant le véto dans lequel je mettais tous mes espoirs même si j’étais certaines que ca ne servirait à rien … On a tout tenté. Une dernière piqure pour essayer de l’aider, on a attendu quelques minutes qu’elle fasse effet et on c’est mis à plusieurs pour l’aider à se relever… Et tout à coup j’ai arrêté de lui demander de se lever, je leur ai dit de stopper, que c’était inutile, il ne se relèverait plus … Oui j’ai baissé les bras, mais parce qu’il me la demandé … J’ai sentit qu’il ne voulait pas que l’on s’acharne plus encore…

Je suis resté là à lui caresser la tête jusqu’à qu’il s’en aille … Je l’ai accompagné comme j’ai pu jusqu’à la fin … Je ne vous dirait pas que je n’ai pas pleuré, ce n’est pas vrai, ce jour là je venais de perdre mon meilleur ami, mon pilier, mon compagnon de route … Mais je n’ai pas pleuré au point que je l’imaginais parce que je sentais sa présence, je sentais que malgré tout il était là, avec moi … J’avais l’impression d’être folle jusqu’à que je me renseigne … Les âmes restent présentent, avec nous, quelques temps après le décès.

C’est une sensation inexplicable, et je comprendrais tout à fait que l’on me prenne pour une folle et qu’on en me crois pas, mais c’est ainsi que j’ai ressentit les choses… Ce n’est pas de la CA comme on a l’habitude de « l’entendre », mais ça reste de la communication animale à mon sens. Depuis je continue de lui parler régulièrement, il m’arrive d’avoir des crises de larmes de temps à autres, mais je ne suis pas malheureuse. Il est partit en paix, je sais qu’il a eu une vie qui lui a plût et je sais qu’il sera toujours là auprès de moi. Je ne peux simplement plus le toucher, mais je peux encore lui raconter mes problèmes…

Suite à tout ça j’ai décidé de faire un stage pour apprendre à communiquer correctement (en grosse partie pour lui, mais pas que). Pour ne pas surcharger l’article je ne vais pas en parler ici mais plutôt dans un prochain dans quelques temps 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *